GOS Couzon : site officiel du club de foot de COUZON AU MONT D OR - footeo

Alexandre CASTRO … stop ou encore !

24 février 2017 - 09:40

Être arbitre de football de l’élite impose un travail athlétique important pour avoir les qualités physiques indispensables pour suivre le rythme de jeu imposé par les joueurs professionnels.

Ainsi la Direction Technique de l’Arbitrage organise chaque année deux évaluations physique et impose à ses arbitres de réussir les 2 , la première avant le début de la saison et la seconde à mi-saison. Chaque test est constitué de 2 épreuves : vitesse avec des sprints de 40 m en moins de 6″ et PMA (puissance maximale aérobie). La PMA diffère selon le test

En début de saison, elle consiste à effectuer 40 courses de 75 m en 15″ entrecoupées de 25 m de récupération à parcourir pendant 20″ pour la Ligue 2 et 18″ pour la Ligue 1. Pour le test de mi-saison que Alexandre vient donc de réaliser, il s’agit d’un « yoyo » test. Il faut parcourir une navette de 20 m aller et 20 m retour. Après chaque navette, il dispose de 10″ pour aller faire le tour d’un plot qui se situe à 5 m de la ligne d’arrivée qui est aussi celle du départ. Au début, la première course est à 5 km/h puis la suivante à 9 km/h puis 2 autres à 11km/h puis 3 autres à 12 km/h puis 4 autres à 13 km/h puis 8 autres à 14 km/h puis 8 autres à 15 km/h puis 8 autres à 16 km/h et enfin les 7 dernières à 17 km/h. Cela fait au total 42 courses pour la Ligue 2. En Ligue 1, ils font une course de plus à 17 km/h et 2 à 18 km/h.

Lors de ces tests, chaque arbitre devra réaliser les minimas attendus faute de quoi, il ne pourra plus officier. En cas d’échec, il ne lui restera plus qu’à se préparer pour une unique séance de rattrapage quelques semaines plus tard.

C’est ainsi que Alexandre CASTRO, arbitre Fédéral 2 , fierté de notre District, avait le droit à une seconde chance dans une séance physique pour laquelle il n’avait pas le droit à l’erreur … sinon sa carrière s’arrêtait net ! Durant de nombreuses semaines, il s’est donc entraîné en conséquence, aidé d’un préparateur physique, et c’est ainsi qu’en fin de matinée, la bonne nouvelle est tombée : Alexandre a réussi ces tests cruels et difficiles et repart donc pour une nouvelle saison en Division 2. Nous lui adressons toutes nos félicitations en espérant le voir encore briller à ce niveau pendant encore de nombreuses saisons.

Rappelons pour ceux qui ne le connaisse pas qu'Alexandre est représentant du GOS Couzon, qu'il a débuté l'arbitrage avec le club et est toujours licencié au GOSC! Merci à lui pour l'image positive, les valeurs de travail et de sérieux qu'il véhicule. Bonne saison à toi!

 

source:www.lesiffletdugone.com

Commentaires

Aucun événement